Promenade dans l'Ile Saint-Louis

Nous venons du pont Sully (voir page Ile Saint-Louis) et nous commençons notre promenade quai d'Anjou par l'hôtel Lambert.

Hôtel Lambert - 1, quai d’Anjou                                                 Hôtel Lambert en 2012 avant l'incendie
1898 Atget
(Mission du Patrimoine Photographique)
 2012 avant incendie

Hôtel Lambert - Quai d'Anjou

Hôtel Lambert
Septembre 2012
avant l’incendie

Riche parvenu, Jean-Baptiste Lambert, surintendant des Finances sous Louis XIII, fit réaliser en 1644 une des plus belles habitations privées de son temps en faisant appel aux meilleurs artistes de son époque, notamment  Le Vau pour l’architecture,  Le Sueur et Lebrun pour la décoration intérieure.

Les journaux ont amplement parlé ces dernières années de cette beauté menacée, en particulier à propos des vastes travaux de  rénovation fort controversés entrepris par  son dernier propriétaire, le frère de l’émir du Qatar. Beaucoup se sont émus notamment de l’apparition d’imposants pots à feu à la crête du toit et de fausses fenêtres sur la façade de la rue Saint-Louis en l’Ile. Mais l’émotion a été à son comble en juillet 2013, lorsqu’un incendie ayant pris sous les combles a ravagé une partie de l’hôtel, en faisant disparaître le cabinet des Bains réalisé par Eustache Le Sueur.
Ce cabinet, constitué d’une pièce et situé au deuxième étage, aurait été, dit-on sans preuve formelle, l’appartement de Voltaire lorsque sa maîtresse, la marquise du Châtelet fit l’acquisition de l’hôtel Lambert.

Porte, 5 quai d'Anjou
Atget
(Musée Carnavalet)

Hôtel de Marigny

Après l’hôtel Lambert, la promenade se poursuit quai d’Anjou le long d’un décor impénétrable de pierre. Nous passons devant l'hôtel de Marigny au n°5 construit en 1633 et qui appartint plus tard au marquis Poisson de Marigny, frère de Madame de Pompadour. Puis devant l'hôtel Thorigny qui appartint à Louis Lambert de Thorigny, frère de Jean-Baptiste Lambert dont il herita de l'hôtel Lambert. Il se fit construire les bâtiments du numéro 9 au 15 quai d’Anjou. Il faut dire que sa charge de Président à la Chambre des Comptes lui permit d’amasser une grande fortune, il posséda ainsi plus de quatorze maisons dans l’île …